C’est à Robert Rodriguez, le réalisateur de Sin City et Machete, que James Cameron a laissé les commandes pour mettre en image l’ambitieuse adaptation du manga Gunnm. Notre verdict : le résultat est à la hauteur des attentes.

Dans Alita, Rodriguez a utilisé une technologie de pointe pour réaliser un blockbuster visuellement hyper abouti, juste un peu limité par un scénario finalement prévisible et assez simpliste.

Mais l’important, au fond, est dans le show. Avec son personnage principal attachant, rendu possible grâce à la performance capture, ses décors impressionnants et ses affrontements à la fois brutaux et virtuoses, Alita reste un divertissement de haut-vol.

Généreux et galvanisant

Un festival parfaitement cadencé, calibré pour cartonner généreux et galvanisant – et tant pis si les prévisions des spécialistes du box office ne sont pas optimistes. Le tout avec une pointe d’émotion bienvenue pour faire bonne mesure.

En quelques mots : foncez, ce serait dommage de s’en priver. Et c’est à voir, une fois n’est pas coutume, en 3D, sur un écran aussi grand que possible.


A VOIR AUSSI SUR WEFUZZ

La Reine des Neiges 2 : le trailer complètement givré !


 

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur

Gilles Rolland