Les Men in Black sont de retour ! Will Smith et Tommy Lee Jones ne sont plus de la partie, après avoir enchaîné trois épisodes inégaux, mais Chris Hemsworth (Thor) et Tessa Thompson (Thor : Ragnarok) ont pris la relève !

Et à dire vrai, c’est un duo d’acteurs parfait pour un film malheureusement… anecdotique. Car jamais ce quatrième volet ne parvient à justifier son existence. Toutes les idées sont recyclées, le scénario ne raconte rien de très palpitant (il y a une taupe chez les Men in Black, tremblez pauvres terriens !) et les effets-spéciaux sont parfois approximatifs.

Cerise sur le gâteau : F. Gary Gray, pourtant un solide artisan, a enclenché le pilotage automatique. Bref, rien de foncièrement désagréable, mais rien d’inoubliable non plus. Men in Black : International est le blockbuster désincarné typique.

Une suite de plus, aussi inutile qu’inoffensive.

Retrouvez toutes les chroniques Ciné & Séries de Gilles Rolland sur

Gilles Rolland